Extensions de cils et risques d’allergies

En tant que professionnels de l’extension de cils, il est important d’aborder un sujet fâcheux mais qui reste néanmoins extrêmement important au sein de notre profession : les allergies.

Extensions de cils et allergies : le point

Il faut comprendre dans un premier temps l’aspect technique de la pose d’extension de cils afin d’en aborder les subtilités.

Lorsque l’extension de cil est posée, celle-ci est collée sur le cil naturel, à 1 mm du bord de la paupière. L’extension n’est donc pas collée à même la peau. De ce fait, il n’y a pas de réaction dermatologique possible. En revanche, lorsque la colle est posée, celle-ci émane des vapeurs qui peuvent, dans un cas de personne allergique, provoquer un gonflement des paupières. Le risque est très rare et se déclenche sur des personnes ayant déjà une certaine sensibilité de la peau (eczéma, psoriasis…)

Les précautions à prendre pour éviter les allergies

L’extension de cils n’est donc pas une technique anodine et sans risque. En revanche nous pouvons éviter cela en prenant des précautions comme :

  • La prévention
  • Bien désinfecter son matériel
  • Bien poser l’extension
  • Travailler avec des produits de qualité
  • Ventiler correctement la cliente pour éviter au maximum les vapeurs de colle

Si une personne déclenche une allergie, l’institut de professionnel est censé intervenir et faire une dépose des extensions de cils, afin d’éviter un gonflement plus prononcé. La prise d’antihistaminiques est aussi conseillée, afin de ralentir et réduire le processus allergique.